La Coordination permanente de Medias Libres dénonce les violences policières à l’encontre des journalistes et médias.

La Coordination permanente de Médias Libres dénonce les violences, les pressions, les intimidations policières à l’encontre des journalistes et des médias qui s’accentuent à chaque nouvelle manifestation contre la loi travail et son monde. À plusieurs reprises, des photographes, des vidéastes et des reporters, amateurs/amatrices ou professionnel.le.s ont été visé.e.s délibérément pour empêcher leur travail d’information, ce qui marque une étape supplémentaire dans la répression du mouvement social. L’objectif semble clair : rendre invisible le déchaînement de violence policière inédit contre les manifestant.e.s. Voici une…